Coda Effects est une jeune marque française qui fait beaucoup parler d’elle en ce moment, notamment grâce au succès de sa campagne de financement participatif. L’objectif de Benoît, son créateur, est de proposer des effets d’une grande qualité avec des fonctionnalités poussées, élaborées par ses soins. Pour ce lancement, il a choisi sa « Dolmen Fuzz » et son « Montagne Trémolo », deux types d’effets très répandus chez les guitaristes comme les bassistes, et qui séduiront ici tant par leur look que par leurs sonorités. Ces dernières sont vendues sous forme de kits complets à monter soi-même pour les adeptes du « Do It Yourself », ou directement assemblées si vous n’êtes pas à l’aise avec l’électronique. L’idée a déjà convaincu du monde puisqu’à quelques jours de la fin de la campagne, tous les objectifs sont déjà atteints. Il n’est cependant pas trop tard pour précommander votre Fuzz ou votre Trémolo et ainsi bénéficier de composants haut de gamme, de deux transistors pour customiser le caractère de votre Montagne ou de votre Dolmen, mais aussi de tutoriels vidéo pour le montage des kits. Mais avant, je vous laisse découvrir les détails dans la suite de l’article et sur la page Ulule du projet.

coda-effects-montagne-tremolo-dolmen-fuzz

Montagne Analog Optical Tremolo

Présentation

Le Montagne Tremolo reproduit un des premiers effets pour guitare incorporé dans les amplis : le trémolo. Il fait ainsi varier le son de la guitare en amplitude, c’est un effet idéal pour des sonorités un peu rétro à la « Bang Bang » de Nancy Sinatra, mais peut aussi être utilisé dans des contextes plus barrés, avec des effets de coupure comme pour l’intro de Know Your Enemy de Rage Against The Machine. Le Montagne tremolo est très novateur et propose énormément d’options : tap tempo (pour taper le tempo de l’effet au pied, indispensable en groupe pour que le rythme suive la cadence du morceau), choix de la forme d’onde, etc. Le circuit est entièrement analogique, contrôlé par du numérique. Le tout dans un format réduit idéal pour un pédalboard déjà chargé !

Caractéristiques

– 6 formes d’ondes différentes pour un effet radicalement différent
– Tap tempo, idéal pour le jeu en groupe, avec un switch permettant de sélectionner 6 ratios (1:1, 1:3…)
– Contrôle de volume externe pour adapter l’effet à toutes vos configurations
– Switch « temporary » pour rendre l’effet activable temporairement.
– Relay bypass avec un système anti-pop : aucun bruit à l’allumage, et true bypass
– 4 contrôles pour moduler finement l’effet : Depth, Rate et Symmetry

– True Bypass : système de switch sans bruit avec un dispostif « anti pop » qui le rend parfaitement silencieux
– Signal Analogique : le signal reste analogique tout le long du circuit, permettant de conserver la qualité sonore du son d’origine sans dégradation ni numérisation de votre son.
– Contrôles numériques : ce qui permet une grande polyvalence que cela soit pour le système de switching ou le contrôle poussé de la forme d’ondes
– Consommation : moins de 100mA, avec alimentation à centre négatif, ce qui permet l’utilisation avec une alimentation standard, idéal pour un pedalboard.
– Taille : 12,1 cm (L) x 6.6 cm (l) x 3.5 cm (h)
– Poids : 326,8g

coda-effects-montagne-tremolo-diy

coda-effects-montagne-black

Dolmen Fuzzy Russian Beast

Présentation

La Dolmen Fuzz est inspirée par la Big Muff « Russian » produite en Russie dans les années 90. Malheureusement plus disponible, elle est connue pour son son lourd et puissant, utilisée ainsi par pas mal de groupe au son « heavy » comme Fu Manchu ou Kyuss, mais aussi par des groupes plus rock comme Dinosaur Jr ou les Black Keys, et s’adapte aussi bien à la guitare qu’à la basse. Ici, je propose une version « revisitée » et modernisée de cette fuzz mythique, avec des contrôles supplémentaires pour plus de versatilité, et un deuxième footswitch qui permet d’enclencher un feedback qui va transformer cette fuzz déjà pas très sympa en monstre énorme ! Bruit à tout va, basses d’enfer et son d’outre tombe, gare aux oreilles lors que vous enclenchez le « solstice » !

La Dolmen Fuzz est donc comme vous l’aurez comprix tout en finesse et en compromis… Préparez votre auditoire, ça va chauffer ! Un son lourd, puissant, chargé en basses, de quoi retourner une salle au moindre accord. Elle est idéale pour du gros Doom ou Stoner, mais saura aussi se distinguer dans des styles un peu plus vintage avec le switch central qui vous permet d’avoir un son moins compressé et plus dynamique. Enfin, le sustain de folie qu’elle ajoute et le potentiomètre de médium qui permet de sortir du mix la rendent extra pour des solos bien puissants à la Pink Floyd.

Caractéristiques

– Clipping switch pour varier la compression et la dynamique de la Fuzz
– Contrôle des médiums, pour sortir du mix au moment opportun
– Relay bypass avec système anti pop complètement silencieux, en true bypass
– Soltice switch pour des sons hyper lourds et des bruits pour du drone et expérimental
– Version « NOS » avec les transistors et diodes originales
– Optimisée pour guitare ET basse

– True Bypass : système de switch sans bruit avec un dispostif « anti pop » qui le rend parfaitement silencieux
– Signal Analogique: le signal reste analogique tout le long du circuit, permettant de conserver la qualité sonore du son d’origine sans dégradation ni numérisation de votre son.
– Consommation : moins de 50mA, avec alimentation à centre négatif, ce qui permet l’utilisation avec une alimentation standard, idéal pour un pedalboard. Possibilité d’alimenter par pile.
– Taille : 12,1 cm (L) x 6.6 cm (l) x 3.5 cm (h)
– Poid s: 312,9g

coda-effects-dolmen-fuzz

coda-effects-dolmen-fuzz-diy