Je vous avais présenté le logiciel Guitar Pro 6 il y a maintenant quelques mois, et bien la nouvelle version de cet éditeur de tablatures est enfin sortie. Je vais essayer de vous présenter rapidement et clairement ses fonctions principales et de vous donner mes impressions dans la suite de l’article.

Au démarrage, on remarque que l’application s’ouvre rapidement. Très agréable et professionnelle, l’interface reste intuitive et on s’y retrouve très vite bien que les boutons aient changé de place. Pour ceux qui seraient un peu dérouté au départ, les raccourcis claviers restent les mêmes. Le chargement des fichiers est lui aussi rapide, et on a désormais la possibilité d’en ouvrir plusieurs dans la même fenêtre.

Le système d’onglets rétractables à gauche est très pratique et bien adapté pour les écrans d’ordinateurs portables comme le mien. On peut profiter du mode plein écran en éditant ou lisant clairement sa partition. Cette dernière peut être affichée selon 4 mises en page différentes et s’agrandir grâce à un zoom 25-800%.

Lors de la lecture d’un fichier Guitar Pro, on s’aperçoit que la Realistic Sound Engine (à écouter ici) porte bien son nom. Point clé de cette nouvelle version, cette RSE nous offre un nombre incroyable de banques son d’instruments, d’amplis et d’effets. On peut ajouter jusqu’à 5 amplis ou effets pour une même piste, et personnaliser ou choisir leur configuration de base (Clean, Sustain, Rock, Metal, etc.).

J’ai par contre trouvé dommage le fait de ne pas pouvoir enregistrer dans des formats antérieurs. Car même si Guitar Pro 6 peut exploiter les extensions des versions 3, 4, et 5, cela reste un problème si vous souhaitez partager vos compositions avec d’autres musiciens ayant une version précédente. Passons à l’accordeur digital, simple et efficace, mais qui m’a aussi un peu laissé sur ma faim. Cela n’enlève en rien mon avis sur le logiciel, d’autant plus que j’utilise plus souvent GuitarToolKit pour m’accorder.

L’affichage du panneau d’instrument n’est plus intégré et se fait maintenant dans une petite fenêtre. Cela permet encore une fois de bénéficier d’un affichage optimisé de la tablature sur l’écran. Le petit cadre en bas à gauche est utile pour naviguer dans notre fichier sans avoir à utiliser la molette de la souris ou la scrollbarre à droite.

Pour conclure ce test, je dirais simplement que Guitar Pro 6 est un éditeur de tablatures très complet. Je n’ai pas encore découvert le dixième de ses fonctionnalités, mais les principaux points tels que la RSE sont surprenants et appréciables. Malgré les quelques points négatifs que j’ai pu relever, c’est un atelier du guitariste qui donne vraiment envie de travailler son instrument, c’est pourquoi je l’ai adopté et le recommande fortement.

Son prix est de 59,95 €, et la mise à jour d’une ancienne version est à 29,95 € jusqu’au 30 avril (soit 10 € d’économies). C’est relativement raisonnable en comparaison avec tout ce qu’offre GP6. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à lire la FAQ officielle ou posez vos questions en commentaire. Je tâcherai d’y répondre le plus rapidement possible.