A la recherche d’une guitare correspondante aux attentes des lecteurs de Guitar Wink chez Music Challenge, voilà que cette Ibanez apparaît sous mes yeux comme par magie. Commençons donc par une brève description de cette entrée de gamme de caractère.

Côté design, très simple, on aperçoit sur son corps un bleu foncé laqué et des dents de requin sur son manche 24 cases, lui offrant un look très hard rock, punk, voire heavy-métal avec ses petites touches de noir sur les boutons, sur les micros et sur la tête de la guitare.

Le son, lui, ne l’est pas moins car de bons graves sortent des deux micros doubles PowerSound-H complétés par un simple bobinage PowerSound-S au milieu, le tout réglé par un sélecteur 5 positions qui fera plaisir à ceux qui aiment la polyvalence. Malgré cela, on a tendance à préférer tout de même la distorsion très propre au clean un peu basique, ce qui limite vite les styles de musique que l’on souhaite jouer. On regrette aussi le fait qu’il n’y ait qu’un seul tone pour le réglage en plus du bouton de volume, mais le vibrato flottant, qui ne la désaccorde pas rapidement, rattrape bien tout ces petits défauts. Conseillée avec un bon ampli pour un meilleur son, cette Ibanez, plutôt agréable à jouer pour une entrée de gamme, a pu aussi montrer une fois de plus sa légèreté, propre à la marque.

Disponible en bleu « Jewel blue », rouge « Candy Apple », jaune « Sparkling Lime » ou encore noire « Black night », la Ibanez GRG170DX est donc une guitare au rapport qualité/prix difficilement battable, car pour seulement 220€, elle peut facilement séduire les débutants de la guitare électrique, ou par exemple les guitaristes ayant un budget restreint.