Test de la Squier Bullet Strat

Le 07/07/2008 par Joris K. | Guitares électriques | Tests

Cette Squier Bullet Strat a au premier abord une apparence très classique, voire simple. Sa couleur rose clair très jolie s’adresse à un public plutôt féminin, mais je tiens à préciser aux hommes que cette guitare existe en 5 autres couleurs variées, ce qui est aussi l’objet de mon choix cette semaine.

Avec une légèreté digne des strats, ce modèle possède un corps en tilleul verni, un manche en érable (très souvent utilisé chez Fender) et des touches en palissandre. Ce sont des bois plutôt fragiles mais fréquemment utilisés grâce à leurs qualités sonores, et ils sont aussi très bon marché. Le manche est assez large, je n’ai pas trop accroché à la prise en main. Les cordes, elles, sont assez éloignées du manche, mais malgré ces deux petits défauts, on arrive quand même à quelque chose de positif en jouant. De plus, l’accès aux aigus est total et les déplacements sur le manches sont très aisés.

Les 3 micros simples sonnent pas mal. En clean, on va du son très brillant à un son plutôt blues en partant du micro chevalet vers le micro manche. Le sélecteur 5 positions et les deux boutons de tonalité sont un plus à cette polyvalence, aussi valable dans la disto. De toutes façons c’est simple, avec une strat’, on joue de tout (dans la limite du raisonnable bien entendu). Attention à un autre défaut que j’ai remarqué : en testant le vibrato, j’ai eu peur de casser le chevalet tellement il est dur. Donc si vous êtes mordus de cet accessoire, laissez tombé ce modèle.

Pour conclure ce test, je dirais que ma trouvaille de jeudi dernier chez Music Challenge m’a un peu fait pensé à ma toute première guitare : une Cruiser par Crafter, dans les mêmes prix. A la différence que là, vous avez en effet une guitare de marque probablement des plus polyvalentes et des moins chères que j’ai vu jusqu’à présent. Pour 149 €, c’est une guitare esthétique, au son certe non exceptionnel mais de qualité, faite pour ceux qui n’ont pas les moyens d’acheter un instrument trop cher ou ceux qui commencent à jouer.

Auteur

Joris K.

J'ai créé le blog Guitar Wink en 2008 afin de partager mes découvertes sur le matériel de guitare à travers des news, des tests, et même des concours.

Articles associés


Fatal error: Call to undefined function excerpt() in /home/guitarwi/www/wp-content/themes/inovee/similar.php on line 32