Suite à la demande de quelques lecteurs, j’ai décidé de tester un ampli Orange Amps. Celui-ci est assez particulier puisqu’il intègre une tête Tiny Terror directement dans une enceinte PPC112 (d’où l’intérêt de ce pack). Commençons d’abord par les caractéristiques des deux éléments…

La tête possède 3 contrôles : volume, tonalité, et gain. Switchable entre 7 et 15 Watts, il n’y a en revanche qu’un seul canal. On ne peut faire plus simple comme réglages, et il n’y a pas besoin de plus si vous recherchez un son rock, crunch, voire funk (même si ce n’est pas forcément le but). Côté lampes (car je tiens à préciser que c’est du tout lampe), on trouve deux 12AX7 en pré-amplification et deux EL84 en puissance. L’enceinte PPC112 fournie contient un haut parleur Celestion Vintage 30 et a une puissance de 100 Watts. J’aurais été curieux de voir ce que donnait la tête avec une autre enceinte, pour comparer les sonorités…

Pour faire simple et efficace, je dirais que j’ai trouvé ce pack merveilleux. Quand on commence à jouer avec, on prend un grand coup dans les oreilles tellement c’est puissant et bon. La disto est remarquable, ça sature bien comme il faut en configuration rock. En revanche, ça sature tellement bien que pour jouer en clean, on doit laisser le volume assez bas. Donc si vous recherchez un ampli polyvalent, ce n’est peut être pas le plus approprié sachant qu’il coûte environ 800 €.

La petite touche vintage habituelle de chez Orange Amps se fait ressentir aussi bien dans le son que dans l’allure dans ce pack Tiny Terror testé chez Music Challenge, à un prix très abordable pour du tout lampe et agréablement amorti si vous n’êtes pas trop pour la polyvalence.