Test du pack Orange Amps Tiny Terror

Le 23/10/2008 par Joris K. | Amplis | Tests

Suite à la demande de quelques lecteurs, j’ai décidé de tester un ampli Orange Amps. Celui-ci est assez particulier puisqu’il intègre une tête Tiny Terror directement dans une enceinte PPC112 (d’où l’intérêt de ce pack). Commençons d’abord par les caractéristiques des deux éléments…

La tête possède 3 contrôles : volume, tonalité, et gain. Switchable entre 7 et 15 Watts, il n’y a en revanche qu’un seul canal. On ne peut faire plus simple comme réglages, et il n’y a pas besoin de plus si vous recherchez un son rock, crunch, voire funk (même si ce n’est pas forcément le but). Côté lampes (car je tiens à préciser que c’est du tout lampe), on trouve deux 12AX7 en pré-amplification et deux EL84 en puissance. L’enceinte PPC112 fournie contient un haut parleur Celestion Vintage 30 et a une puissance de 100 Watts. J’aurais été curieux de voir ce que donnait la tête avec une autre enceinte, pour comparer les sonorités…

Pour faire simple et efficace, je dirais que j’ai trouvé ce pack merveilleux. Quand on commence à jouer avec, on prend un grand coup dans les oreilles tellement c’est puissant et bon. La disto est remarquable, ça sature bien comme il faut en configuration rock. En revanche, ça sature tellement bien que pour jouer en clean, on doit laisser le volume assez bas. Donc si vous recherchez un ampli polyvalent, ce n’est peut être pas le plus approprié sachant qu’il coûte environ 800 €.

La petite touche vintage habituelle de chez Orange Amps se fait ressentir aussi bien dans le son que dans l’allure dans ce pack Tiny Terror testé chez Music Challenge, à un prix très abordable pour du tout lampe et agréablement amorti si vous n’êtes pas trop pour la polyvalence.

Auteur

Joris K.

J'ai créé le blog Guitar Wink en 2008 afin de partager mes découvertes sur le matériel de guitare à travers des news, des tests, et même des concours.

Articles associés

Cette année, Paul Reed Smith s’est lancé dans la commercialisation d’amplis câblés à la main. Ça a l’air de fonctionner puisque le Sweet 16 est déjà leur quatrième modèle, fraichement sorti. Son nom ne vient pas de la chanson de...

Lire la suite

Cette semaine, j’ai eu l’honneur de rencontrer Jérémy Sachoux, un des créateurs de la marque Meloduende. L’équipe est aujourd’hui composée de 4 luthiers français passionnés, spécialisés dans la fabrication de ces guitares haut de gamme en aluminium. Pour ceux qui...

Lire la suite

Fan d’amplis rétro ou vintages ? Carr Amplifiers rattrape le temps perdu en proposant une gamme d’amplis aux finitions dignes des modèles des années 60. Leur dernier modèle, le Raleigh, est un ampli 3 watts idéal pour jouer à la...

Lire la suite

  • Siciliano

    Très bel ampli, mais je ne comprend pas à quoi ça sert de retirer le truc la tête d’ampli ?

  • http://www.guitarwink.com Flameboy

    En fait, considère que c’est une tête et une enceinte séparée quand tu les achètes. Sauf que l’ingéniosité d’Orange Amps fait ici que tu peux mettre directement la tête dans l’enceinte, au lieu de haut dessus comme dans la plupart des autres… ;)

  • http://marcsguitarblog.wordpress.com Marc

    Merci pour la review !
    C’est le type d’ampli monocanal à tendance saturée qui devrait bien s’entendre avec la nouvelle pédale signature de Paul Gilbert (http://www.homebrewelectronics.com/signature.html). Elle permet de ‘réduire’ la saturation d’un ampli en travaillant sur les niveaux d’entrée afin d’arriver à une sorte de clean (un peu l’inverse d’une pédale de disto, si on veut).

  • http://www.guitarwink.com Flameboy

    De rien !
    Je ne connais pas trop ce genre de pédale (je n’en ai jamais utilisé) mais ça peut effectivement être un plus pour sa polyvalence restreinte. :)

  • Edouard59

    Bonjour,
    Je suis allé en magasin essayer quelques amplis à lampes et j’en ai retenu 2 vraiment très bon : le tiny terror ( 700 ) et le mesa boogie express 5/25 ( 1400 ). Niveau polyvalence le mesa déchire tout, surtout en grosse saturation dans le mode burn, par contre en son clean et rock j’ai largement préféré orange, on ressent vachement plus un côté vintage et je le trouve beaucoup plus expressif.
    J’hésite beaucoup entre les deux, surtout qu’il y a une grosse différence de prix…Donnez moi vos avis !
    Merci

  • http://www.guitarwink.com Flameboy

    Bonjour Edouard,

    Le Mesa Express 5:25 est très polyvalent, mais aussi très cher. Et de l’autre côté, t’as Orange qui est aussi très typé tant au niveau son qu’au niveau design. Je ne pourrai pas te dire de choisir plus un qu’un autre vu qu’ils sont assez différents, notamment au niveau des réglages. Si tu aimes beaucoup les réglages, le Mesa te conviendra forcément mieux que le Tiny Terror qui n’en possède que trois. Autre point, il possède deux canaux alors que l’autre n’en possède qu’un.

    Mais si tu es vraiment tombé amoureux de Orange, je te conseille de foncer. Et puis rien ne t’empêche comme l’a suggéré Marc au dessus de brancher une ou plusieurs pédales pour obtenir d’autres sonorités. Ou si tu as les moyens, regarde dans la gamme au dessus, genre les têtes Rocker 30, etc.

    En fait, ici, tout va dépendre de ce que tu recherches, et si tu n’arrives vraiment pas à te décider, regardes surtout ces différences primordiales qui influenceront sûrement ton choix : le prix (+1 pour Orange), les réglages (+1 pour Mesa), un ou deux canaux (+1 pour Mesa), le design et le son vintage (+1 pour Orange).

    J’espère avoir pu t’aider. ;)