Test des effets Custom77 : Overdrive et Booster

Le 19/04/2012 par Joris K. | Effets | Tests

Depuis un petit moment maintenant, Custom 77 propose une gamme de pédales colorées. Les deux modèles, la « Push Me Pull Me » et la « King For A Day », sont respectivement des effets de type Overdrive et Booster. Grâce aux artistes Minasmoke et Jefk, ces effets ont un design unique qui feraient sensation dans un Pedalboard. Mais l’esthétique n’est pas leur seul atout, et c’est ce que nous allons découvrir en détail dans la suite de l’article.

Introduction

Avant d’attaquer ce test, il est important que vous compreniez certains termes. Même si les habitués savent déjà ce que sont ces effets, je vais faire un petit rappel sur les définitions d’Overdrive et de Booster pour ceux qui les découvrent.

Qu’est-ce qu’une Overdrive ?

Une Overdrive possède un signal élevé, ce qui lui permet d’obtenir le léger crunch produit par les amplis vintages à lampes. Apportant ainsi des sonorités chaudes et granuleuses, elle offre au guitariste un son plus dynamique sans qu’il soit trop saturé. Il ne faut d’ailleurs pas confondre une Overdrive avec une pédale de Distorsion, car cette dernière possède plus de gain et de saturation.

Qu’est-ce qu’une Booster

Une Booster va rehausser la tonalité, renforcer le son. Comme le souligne Custom 77 dans le livret fourni avec la « King For A Day », on distingue deux types de Booster : le « Treble Booster » et le « Clean Boost ». Tandis que le premier va amplifier des fréquences ciblées (haut-mediums et aigus), le deuxième va agir sur l’ensemble du spectre.

Fabrication

Quand j’ai vu les photos, je m’attendais à des pédales massives, avec une matière métallique froide. Mais une fois déballées, on remarque qu’elles possèdent une couche de vernis sur la peinture et qu’elles sont plutôt légères. Pour le reste, le look est plus que soigné grâce à la participation de deux vrais artistes pour ces modèles.

Push Me Pull Me

Description

Même si l’on retrouve les trois contrôles classiques que sont le Level, le Gain et le Tone, cet effet est assez original puisqu’il possède un sélecteur permettant de choisir entre un son Vintage, Modern et Wild.

À l’arrière, on remarque que Custom 77 laisse le choix entre un circuit True bypass (où l’entrée est connectée directement à la sortie, comme s’il n’y avait pas d’effet) ou Buffered bypass (en cas de problème d’impédance avec d’autres effets). On a aussi un switch appelé Ground Lift, qui va couper la masse de l’alimentation lorsqu’elle est commune à plusieurs pédales, afin d’éviter ce que l’on appelle les boucles de masse. Pour l’alimentation, on a la possibilité de passer par un adaptateur de 9 ou 18V selon le grain et la dynamique souhaités, ou simplement d’utiliser la pile fournie.

Sonorités

C’est la grosse surprise quand on utilise cette Overdrive. En mode Vintage tout d’abord, l’effet est assez léger, mais on obtient des sons à la fois crémeux et crunchy qui nous rappellent avec nostalgie les vieux amplis à lampes de l’époque. En moderne, le son est plus précis, plus net, grâce à un Drive plus présent. Mais les différences ne sont flagrantes que si l’on commence à pousser le gain. D’ailleurs, ne vous attendez pas à une distorsion extrême en Wild. Comme je l’ai expliqué plus au dessus, une Overdrive reste une Overdrive, mais elle permettra déjà d’explorer des sonorités très Rock’n'Roll voire Punk Old School. Dans ce dernier mode, on récupère d’ailleurs plus d’énergie puisque le son n’est plus compressé, ça bave donc bien comme il faut.

Ma configuration favorite

Level : Au milieu.
Tone : Au 3/4.
Gain : Au milieu.
Mode : Wild.
On obtient un très bon grain Crunch, plus de volume ainsi que plus de basse. Idéal pour des riffs Rock Old School.

Vidéo de démonstration

King For A Day

Description

La Booster de la marque possède le même format que sa grande sœur, au niveau des dimensions mais aussi au niveau de la disposition des boutons. On retrouve un Level pour le niveau général de l’effet, un Hi-Cut pour limiter les fréquences aiguës, et un Voice pour celles que l’on va chercher à renforcer.

Sur tous les effets Custom 77, on constatera qu’à l’arrière, on a le même type de réglages que ceux décrits précédemment, pour que l’on puisse s’adapter à un maximum de situations.

Sonorités

On a ici un effet délicat, qui va apporter plus de présence au son sans le dénaturer. Avec ce booster, on limite facilement les aigus pour obtenir des sonorités plus riches et plus profondes. Cet effet est clairement fait pour ceux qui recherchent une pédale versatile, à l’aise tant en « Treble Booster » qu’en « Clean Boost ».

Ma configuration favorite

Level : Au milieu.
Hi Cut : Au milieu.
Voice : Au 3/4.
On obtient un niveau de boost très satisfaisant, avec une bonne profondeur et des graves.

Vidéo de démonstration

Pour résumer

Ce que j’ai aimé :

- Le prix,
- Le look,
- La large palette sonore de la « Push Me Pull Me »,
- La profondeur du son de la « King For A Day »,
- Les nombreuses options à l’arrière de chaque pédales,
- La partie « Mes Configs » du manuel, un petit détail mais qui permet de ne pas oublier ses sonorités préférées.

Ce que j’ai moins aimé :

- Il faut pas mal augmenter le Gain avant de sentir une réelle différence entre les options Vintage, Modern et Wild.

Conclusion

Pour ses premières pédales, Custom 77 a clairement réussi son pari en apportant des produits à la fois esthétiques, abordables, et qui sonnent vraiment. Pour 95 €, la « Push Me Pull Me » se démarque par sa possibilité de switcher entre les trois modes Vintage, Modern et Wild, et pour 88 €, la « King For A Day » vient enrichir le son de manière délicate. J’espère que la marque ne s’arrêtera en si bon chemin et qu’elle nous proposera bientôt d’autres effets de qualité dans cette gamme de prix !

Auteur

Joris K.

J'ai créé le blog Guitar Wink en 2008 afin de partager mes découvertes sur le matériel de guitare à travers des news, des tests, et même des concours.

Articles associés

Rappelez-vous de la Third Eye Lust For Life, redécouverte après une customisation par l’artiste PEZ dans cet article. La marque de Custom 77, Third Eye, a lancé une version deux fois plus diabolique avec la Lust For Life Evil Twin...

Lire la suite

Mark Svirkov est un ingénieur russe spécialisé en électronique qui crée de l’équipement pour les musiciens depuis 1977. C’est dès 1979 qu’il commence à faire ses premières pédales d’effet, qu’il vend désormais sous le nom de SviSound. Que ce soit dans...

Lire la suite

Dans sa nouvelle publicité, la marque polonaise Crushsound nous donne le Blues en présentant ses nouveaux produits pour l’année 2014. Sa pédale d’effet Farmer’s Mill se voit améliorée pour endommager, écraser, et même brûler encore plus les sonorités sortant de...

Lire la suite

  • http://guitartips.fr/ azwethinkweiz

    Compte rendu intéressant, tu as préféré laquelle au final ? Le boost est-il vraiment intéressant sur un clean ?

  • http://www.guitarwink.com Joris

    azwethinkweiz : Ce ne sont pas vraiment des effets comparables, mais si je devais en choisir une des deux, je prendrais la pédale de Boost puisqu’elle correspond plus à ce que je recherche en terme de son.

    En ce qui concerne le boost, tu peux te rendre compte de ce qu’il apporte dans la deuxième vidéo. Personnellement, je trouve que oui, il est très intéressant sur un clean, mais il faut tout de même avoir l’oreille assez fine. ;)

  • http://www.monsieur-cedric.com Cedric

    Merci pour le test ! Les sons envoient du lourd quand même et leur design est excellent.

  • http://methode-de-guitare.com/ Pierre

    Oh yes, ça envoie du lourd ! Je pense quand même préférer la Boost, mais l’autre est énorme quand même. :D