Accastillage : Ensemble des pièces métalliques d’une guitare. Il comprend (le plus souvent) le chevalet, le capot des micros (quand il y en a), les mécaniques, les visseries, etc. On le désigne souvent pour faire allusion à sa couleur (accastillage chromé ou doré par exemple).

Amplificateur : Plus simplement appelé « ampli », il permet de restituer le son d’une guitare électrique et de le modifier en gérant les effets. Il contient un amplificateur (pour augmenter le volume) et un haut parleur. On parle alors de combo. Il existe des amplis à lampe et des amplis à modélisation.

Binding : On appelle binding la reliure faisant le coin entre l’éclisse et la table. Souvent de couleur blanche ou nacrée, il fait souvent le tour du corps, et quelques fois du manche. Il n’est pas présent sur tous les modèles, mais il apporte un aspect soigné voire luxueux. Ce genre de finition n’a cependant aucune influence sur le son de la guitare.

Booster : Pédale d’effet qui va rehausser la tonalité, renforcer le son. On distingue deux types de Booster : le « Treble Booster » et le « Clean Boost ». Tandis que le premier va amplifier des fréquences ciblées (haut-mediums et aigus), le deuxième va agir sur l’ensemble du spectre.

Bottleneck : Tube en métal, verre ou plastique, se plaçant sur un doigt, afin de créer un effet en slidant avec sur le manche. Il est généralement utilisé dans le Blues ou dans les musiques Hawaïennes.

Buffer : Circuit convertissant une impédance élevée en une plus faible pour diminuer les parasites sonores lorsque le signal traverse de longs câbles ou plusieurs pédales.

Bypass : Etat éteint d’une pédale d’effet. On distingue deux types de bypass. Le premier est le vrai bypass ou true bypass, et dans ce cas l’entrée et la sortie de la pédale sont reliés physiquement, le son n’est ainsi pas (ou que très peu) dénaturé. Dans le cas contraire, le bypass est considéré comme « faux » si le signal est traité par le circuit ou de façon numérique.

Cabinet : Partie basse du stack, il contient l’enceinte de l’ampli, formée principalement de un, deux, ou quatre hauts parleurs.

Caisse : Partie creuse d’une guitare acoustique ou électrique demi-caisse.

Casque circum-aural : Casque audio équipé de larges oreillettes englobant le lobe de l’oreille et prenant appui sur le crâne.

Casque supra-aural : Casque audio équipé de petites oreillettes, qui s’appuient directement sur les oreilles.

Capodastre : Accessoire se fixant sur le manche de la guitare à la manière d’une pince, afin de changer la tonalité des notes.

Chevalet : Petite pièce en bois ou en métal placées sur la table de la guitare. Il sert à fixer les cordes.

Cordes : Les cordes servent à produire les notes, entre le chevalet et le sillet. Il faut savoir que plus les cordes sont épaisses, plus le sustain est long. En revanche, les cordes fines sont plus faciles à slider. Il existe plusieurs types de cordes :

- Les cordes métalliques, indispensables pour les guitares électriques (nickel, acier, etc.). Elles sont aussi utilisées pour les guitares folks (métal recouvert de bronze, argent, nickel, etc.),

- Les guitares acoustiques en revanche, utilisent des cordes en nylon (pour les 3 aigües), et nylon filé métal (pour les 3 graves).

Corps : Partie de la guitare qui permet l’émission du son. Pour la guitare acoustique, il comprend la caisse de résonance. Pour la guitare électrique en revanche, il comprend les micros et les boutons de réglage (tonalités, volumes, potentiomètres) puisque le corps est plein.

Diapason : Longueur de la corde vibrante d’un instrument, se mesurant du sillet au chevalet sur une guitare. Les guitares de type Les Paul ont généralement un diapason de 24,75″ et celles de type Stratocaster en ont un de 25,5″, même s’il existe des mesures intermédiaires. Certaines guitares baritones peuvent même avoir un diapason plus grand, en 27″ par exemple, ce qui permet au guitariste d’obtenir un accordage plus grave.

Eclisse : Côté de la guitare acoustique, qui réunit la table d’harmonie et le fond.

Frettes : Tiges métalliques qui séparent les cases sur le manche de la guitare.

Gig bag (ou Gigbag) : Terme anglais utilisé pour désigner une housse matelassée, qui permet le stockage et le transport d’instruments de musique, notamment une guitare ou une basse.

Guitare : Instrument de musique à six cordes (principalement) possédant un manche divisé en demi-tons par des touches. La guitare est un instrument grave, et qui descend, à une tierce près, aussi bas que le violoncelle. Les plus utilisées sont les classiques, les électriques, et les folks.

Manche : Pièce reliée au corps, grâce au talon sur une guitare acoustique. Sur une guitare électrique, le manche peut être vissé, collé, ou traversant (appelé aussi conducteur). Dans le dernier cas, le manche traverse entièrement la caisse de la guitare, ce qui permet de mieux conduire le son.

Mécaniques : Pièces en métal placées sur la tête de la guitare. Elles servent à tenir et régler l’accordage des cordes (par l’intermédiaire de chevilles).

Médiator : Aussi appelé plectre, c’est une petite pièce généralement en plastique qui permet de gratter les cordes. On le tient entre le pouce et l’index de la main.

Micros : Situés sur la table en dessous des cordes, ils sont à l’origine de l’amplification du son des guitares électriques. Il existe énormément de types de micros, mais les deux plus répandus sont les micros « simple bobinage » et les micros « double bobinage » (humbuckers). Présent aussi sur guitare électroacoustique, le micro est placé dans ce cas sur l’éclisse.

Mortaise : Partie femelle située à l’extrémité du corps de la guitare, qui va relier le manche. Elle est plus ou moins creusée selon la taille du tenon qu’elle va accueillir.

Overdrive : Pédale d’effet possédant un signal élevé, ce qui lui permet d’obtenir le léger crunch produit par les amplis vintages à lampes. Apportant ainsi des sonorités chaudes et granuleuses, elle offre au guitariste un son plus dynamique sans qu’il soit trop saturé. Il ne faut d’ailleurs pas confondre une Overdrive avec une pédale de Distorsion, car cette dernière possède plus de gain et de saturation.

Pickguard : Plaque initialement utilisée pour protéger le corps de la guitare des éventuelles rayures de médiator. Disposé sur la table, il a aussi un rôle très esthétique, et bien qu’il soit souvent en plastique, on peut en trouver en métal et même en bois.

Plainsawn : Technique de découpe d’un tronc d’arbre la moins chère, où l’arbre est juste coupé en travers. Le problème est que la partie découpée contient autant l’aubier que le coeur du bois. Leur densité étant différente, le bois peut subir quelques déformations dans le temps notamment à cause des changements de températures. Enfin, l’angle de la coupe étant à inférieur à 30 degrés, la résistance n’est pas aussi forte que les autres techniques de découpe (voir riftsawn et quartersawn).

plainsawn

Image via Good’s Millwork

Potentiomètre : Appelé aussi « potard », il permet d’ajuster l’amplitude du son des micros.

Quartersawn : Technique de découpe d’un tronc d’arbre où les bandes de bois sont découpées en quatre parties à 45°. Elle est considérée comme la meilleure des techniques de découpe car elle permet une très bonne résistance et stabilité du bois. Ce dernier est aussi embelli grâce au sens des veines.

quartersawn

Image via Good’s Millwork

Riftsawn : Technique de découpe d’un tronc d’arbre où les bandes de bois sont découpées en parties entre 30 et 60°. Cette technique intermédiaire permet au bois d’avoir une meilleure résistance et stabilité qu’un bois de type plainsawn.

riftsawn

Image via Good’s Millwork

Rosace : Partie décorée qui entoure l’orifice, où sort le son sur une guitare acoustique.

Release : Extinction du son après avoir joué une note ou un accord.

Sillet : Appelé aussi peigne, il est placé entre la tête et la première touche pour assurer la continuité des cordes jusqu’aux mécaniques.

Slide : Action de se déplacer sur le manche de la guitare. On fait aussi référence à des slides en utilisant un bottleneck.

Stack : Traduit en français par « pile » ou « empiler », c’est le mot désignant l’ensemble tête d’ampli + cabinet, qui se trouvent justement l’un au dessus de l’autre.

Sustain : Durée d’une note où le son est constant, c’est à dire avant le release.

Table d’harmonie : Partie du corps de la guitare qui reçoit les vibrations à amplifier.

Tenon : Extrémité mâle du manche qui s’emboîte dans la mortaise de la guitare. Il y a trois tailles de tenon :

- Tenon long : Il passe en dessous de la cavité du micro manche.

- Tenon medium : Il va jusqu’au micro manche.

- Tenon court : Il s’arrête avant la cavité du micro manche.

Un long tenon va permettre d’obtenir un meilleur sustain.

Tête de la guitare : Située à l’extrémité de la guitare, elle est reliée au manche et contient les mécaniques. On peut souvent remarquer la marque et/ou le modèle de la guitare dessus.

Touches : Parties de bois situées sur le manche de la guitare, entre deux frettes.

Vibrato : Aussi appelé Whammy Bar, il est fixé sur le chevalet d’une guitare électrique et permet de créer des variations de hauteur.

Si vous avez des termes à ajouter au dictionnaire, rendez-vous sur la page contact.

Photo : Antoinette Praizelin Guitars